lundi 30 avril 2007

Bonne semaine.



Qu'il pleuve ou qu'il fasse beau, je vous souhaite une bonne semaine, car...



vendredi 27 avril 2007

Je n'ai rien oublié.

Comme c'est vendredi, je crois que ça vaut bien une chanson d'Aznavour:




mercredi 25 avril 2007

Avant l'ordinateur....?

Avant l'ordinateur...hppycomp.gif (16461 octets)

Une application, c'était quand on faisait une demande d'emploi...

Un programme, c'était à la télévision...

Une touche de clavier, c'était pour jouer du piano...

La mémoire, on la perdait avec l'âge...

Un disque dur, c'était une rondelle de hockey !

Compresser... c'était pour les vidangeurs

Et si jamais tu te dézippais,
Tu étais bon pour passer la nuit en prison !

Une souris... c'était un petit animal indésirable

Aujourd'hui ta souris, tu lui achètes même son propre tapis...

Couper/coller, ça se faisait avec un couteau et de la colle...

Et un virus, c'était un bonne grippe !

Dis donc...
sur quelle planète
on vivait...
avant l'ordinateur ???!!!

?
?
?
?
?

1.0001.jpg (23162 octets)
Me souviens pas !

http://www.chezmaya.com/humour/computer.htm

vendredi 20 avril 2007

Aider les autres.

Il est important de ne pas simplement aider quelqu'un
par devoir ou par plaisir. Si on le fait avec amour
et compassion, avec le sourire et des paroles affables,
on lui procure un bonheur certain.

L'acte lui-même peut sembler identique mais ses
bienfaits sont infiniment supérieurs.

~Dalaî-lama~

Leçons de vie.

Un jour, les couleurs du monde ont commencé à se quereller…


Chacune disait qu’elle était la plus belle…
la plus importante… la plus utile… la favorite!


Vert dit :

Je suis définitivement la plus importante.
Je suis le signe de la vie et de l’espoir.
J’ai été choisie par les champs, les arbres et les feuilles.
Sans moi, les animaux ne vivraient pas.
Regardez un pré de montagne et vous constaterez que je suis majoritaire.


Bleu l’interrompt :

Tu ne penses qu’en fonction de la terre mais
considère le ciel et la mer. C’est l’eau qui est la base de la vie.
Le ciel offre l’espace, la paix et la sérénité.


Jaune riait sous sa cape :

Vous êtes tellement sérieuses vous autres !
Moi, j’apporte le rire, la gaieté, la chaleur dans le monde.
Le soleil est jaune et les étoiles aussi.
Chaque fois que vous regardez un tournesol, le monde entier se met à rire.
Sans moi, il n’y aurait pas de plaisir.


Orange n’est pas d’accord :

Je suis la santé et la force. Je suis précieuse parce que j’apporte de la
vie à l’humanité. Je transporte les plus importantes vitamines.
Pensez aux carottes, citrouilles, oranges, mangues et papayes.
Je ne suis pas toujours là à l’année, mais quand j’éclaire le ciel à mon lever
et à mon coucher, ma beauté est telle que personne ne pense à aucun d’entre vous.


Rouge ne peut s’empêcher de crier :

Je suis la vie de chacun de vous. Je suis le sang… le sang de votre vie.
Je suis la couleur du danger ou de la bravoure.
Je suis toujours prête à me battre pour une bonne cause.
Je suis la couleur de la passion et de l’amour.


Violet se lève de toute sa grandeur.
Elle est très grande et dit avec grande pompe :

Je suis la couleur royale, la couleur du pouvoir.
Les rois, les chefs et les archevêques m’ont toujours choisie parce
que je suis le signe de l’autorité et du pouvoir.
Les gens ne me questionnent jamais ! Ils écoutent et obéissent.


Indigo se lève à son tour :

Pensez à moi. Je suis la couleur du silence.
Vous ne me remarquez pas mais sans moi, vous deviendrez superficielles.
Je représente la pensée et la réflexion, la nuit et les eaux profondes.
Vous avez besoin de moi pour votre équilibre.

Et toutes ces couleurs sont parties, chacune convaincue de leur unique supériorité.
Leur querelle est devenue de plus en plus importante avec les jours.

Soudainement, un éclair apparut et un bruit de roulement tonnerre se fit entendre.
La pluie se mit à tomber. Les couleurs ayant très peur se sont toutes rapprochées
les unes des autres pour se réconforter.

Au milieu de la clameur…

Pluie est apparue :

Vous autres, stupides couleurs, vous disputant, chacune essayant de
dominer l’autre… ne savez-vous donc pas que vous êtes toutes faites
pour un besoin unique et spécial ?
Joignez-vous et venez à moi.

Faisant ce qu’on leur demandait, les couleurs se sont réunies.

Pluie a continué à parler :

À partir de maintenant, quand il pleuvra, chacune de vous
s’étirera dans le ciel en une demi boucle pour vous rappeler
que vous pouvez vivre dans la paix.

Cet arc-en-ciel sera un signe d’espoir pour demain.
Et quand une grosse pluie lavera le monde et qu’ensuite
l’arc-en-ciel apparaîtra dans le ciel,
souvenez-vous de vous apprécier l’une et l’autre.

L’amitié est comme un arc-en-ciel.

Rouge est comme une pomme, tendre jusqu’au noyau.
Orange, comme une flamme qui ne s’éteint pas.
Jaune, comme le soleil qui éclaire votre journée.
Vert, comme les plantes qui ne cessent de grandir.
Bleu, comme l’eau si pure.
Violet, comme une fleur prête à éclore.
Indigo, comme un rêve qui meuble votre cœur.

Bonne journée, mon ami(e) !

Source: www.chezmaya.com

jeudi 19 avril 2007

Parler...

Il faut deux ans pour apprendre à parler et
toute une vie pour apprendre à se taire.
~Proverbe chinois~

samedi 14 avril 2007

Si la vie était comme un ordinateur!

Si seulement... la vie était
comme un ordinateur !

Si la vie...

Ta vie est toute mêlée ?
"
Ctrl, Alt, Delete " et tu recommences à zéro!

Ton travail te donne des sueurs froides ? " Execute "

Pour faire ton exercice quotidien ? " Run "

Si tu as besoin d'un petit break ? " Pause " et...
" Hit Any Key " pour repartir.

MOTICON1.gif (242 octets)

Tu veux te souvenir de quelque chose ? " Print Screen "

Ton voisin fait trop de bruit ? Pour te venger... tu ouvres ton
"
Sound Blaster " au boutte.

Tu veux changer de chum ? " Add/remove "

MOTICON2.gif (242 octets)

Tu ne te trouves pas beau ? Joue avec les " Settings "

Tu ne sens pas bon ? " Refresh "

Ton mari chiale encore ? Ferme les " Speakers "

Ton mari a perdu les clés de l'auto ? " Find "

Il y a un voleur chez vous ? " Help "

Tu es en amour et tu voudrais que ça dure toujours ? " Num Lock "

Tu veux une nouvelle voiture ? " Shift "

Ton petit est tannant ? " Correction automatique "

MOTICON5.gif (280 octets)

Trop fatigué pour faire l’amour ? " Insert "

L’amour sur l’herbe ? " Insertion – Champ "

Tu n’as plus de Viagra ? " Remplissage automatique "

Tu as mal à la tête ? " Delete "

Ton fils sacre ? " Langue – Coupure de mots "

MOTICON3.gif (251 octets)

Tu as abîmé ta voiture ? " Recover "

Ton châssis ferme mal ? " Nouvelle Fenêtre "

Tu hais quelqu’un ? " Répéter frappe "

Trop fatigué pour conduire ? " Go Home "

Le film est bon ? " Full Screen "

Tu n’as plus de vin ? " Remplissage – rouge ou blanc "

Tu as rencontré un gros cochon ? " Macro "

T'en as trouvé d'autres ?

Source: http://www.chezmaya.com/divers/silavie.htm

vendredi 13 avril 2007

Bon week-end!

Deux belles journées pour oublier
les soucis, le travail, les tâches ménagères, les obligations.

Oublie le travail et le patron.

Profites-en pour te reposer, t'amuser et te délasser !

Je te souhaite un beau week-end tout en douceur !

Source: http://www.chezmaya.com/07/ouf.htm

mardi 3 avril 2007

Cet amour


Cet amour (Paroles) de Jacques Prévert, dit par Serge Reggiani.

lundi 2 avril 2007

Étoiles filantes.

Si je m'arrête un instant, pour te parler de ma vie, juste comme ça tranquillement dans un bar rue St-Denis

Je te raconterai les souvenirs bien gravés dans ma mémoire, de cette époque où vieillir était encore bien illusoire

Quand j'agaçais les petites filles pas loin des balançoires et que mon sac de billes devenait un vrai trésor

Et ces hivers enneigés à construire des igloos et rentrer les pieds gelés juste à temps pour Passe-Partout

Mais au bout du chemin dis-moi ce qui va rester de la petite école et de la cour de récré ?
Quand les avions en papier ne partent plus au vent on se dit que le bon temps passe finalement...

... Comme une étoile filante

Si je m'arrête un instant pour te parler de la vie je constate que bien souvent on choisit pas mais on subit et que les rêves des ti-culs s'évanouissent ou se refoulent dans cette réalité crue qui nous embarque dans le moule.

La trentaine, la bedaine
Les morveux, l'hypothèque
Les bonheurs et les peines
Les bons coups et les échecs

Travailler, faire de son mieux en arracher, s'en sortir et espérer être heureux un peu avant de mourir

Mais au bout du chemin dis-moi ce qui va rester de notre petit passage dans ce monde effréné ?

Après avoir existé pour gagner du temps on se dira que l’on est finalement des étoiles filantes.

Si je m’arrête un instant pour te parler de la vie juste comme ça tranquillement pas loin du carré Saint-louis
C’est qu’avec toi je suis bien et que j’ai plus le goût de m’en faire et parce que tu sais voir trop loin c’est pas mieux que de regarder en arrière malgré les vieilles amertumes et les amours qui passent
…. brume
Et les idéaux qui se cassent la vie s’accroche et renaît comme les printemps reviennent dans une bouffée d’air frais qui apaise les cœurs en peine et ça fait que si un soir tu as envie de rester avec moi la nuit est douce, on peut marcher

Et même si on sait bien que tout ne dure rien qu’un temps
J’aimerais que tu sois pour un moment
Mon étoile filante

Et au bout du chemin dis-moi ce qui va rester.
Et au bout du chemin dis-moi ce qui va rester.
Les étoiles filantes.

Étoiles filantes, par les Cowboys fringants.
Retrouvez la fiche pédagogique ici.

Joyeuses Pâques.

image